Décoration et redistribuer l’espace d’un appartemen, décoration moderne, rénovation appartement paris, décoration chambre, maison

Egr rénovation

Traitement anti humidité pour votre habitation

La lutte contre l’humidité
C’est à la campagne surtout que le problème prend des proportions vraiment considérables. L’eau s’infiltre par capillarité dans le mortier qui joint les pierres, dans les revêtements de sols. Première tâche : détecter l’origine de l’humidité.

  • Elle peut être due à la condensation qui se produit dans les pièces ou les parties froides de l’immeuble (c’est pourquoi les pièces froides des maisons de campagnardes sont presque toujours humides).
  • Des sels efflorescents provoquent parfois des condensations localisées.
  • Elle est fréquente au voisinage des tuyauteries, l’eau se condense sur le métal froid et laisse des tâches d’humidité que l’on attribue souvent à une fuite.
  • Elle est provoquée par des infiltrations dans les crevasses très fines des toits plats, qui font un long cheminement avant de provoquer des dégâts : il est virtuellement impossible de localiser de telles fissures.
  • Les murs exposés au nord, battus par les averses, sont toujours plus humides.

Enfin l’état du sol est une cause fréquente d’humidité.

rénovation appartement paris

A tout cela il existe un certain nombre de remèdes parfaitement efficaces. Une précision d’abord : consulter un spécialiste dans les cas graves, si l’on ne peut déceler soi-même l’origine. La dépense relativement modeste ne doit pas faire reculer, car, les dégâts de l’humidité qui s’attaque non seulement au décor, mais au moins autant aux objets d’art (tableaux, gravures particulièrement vulnérables, tissus, bronzes dorés, placage de meubles) sont hors de proportion avec le coût d’une telle consultation. Un encouragement aux amateurs ensuite : l’apparition de trois techniques résout nombre de problèmes.

Les hydrofuges silicones sont actuellement la meilleure solution au problème de la protection des maçonneries contre les infiltrations. Ils sont particulièrement efficaces dans le traitement des matériaux poreux (pierre ou brique) qu’il importe d’hydrofuger en surface sans altérer leur porosité naturelle, ou en d’autres termes sans empêcher leur respiration. Ce point est particulièrement important : les échanges naturels qui se font entre un matériau et l’air extérieur sont indispensables à sa bonne conservation. L’air emmagasiné dans les proes de la pierre ou de la brique augmente ou diminue de volume selon les variations de la température; cet accroissement de volume peut, si les pores du matériau se trouvent obturés, se traduire par des pressions excessives qui risquent dans la plupart des cas de provoquer des fissures imperceptibles. C’est l’inconvénient majeur des produits imperméabilisants dont le film protecteur résiste d’ailleurs rarement à ces variations de pression. Les hydrofuges silicones n’exposent pas à ce genre de risque ; ils sont de plus d’un usage facile et leur prix n’est pas excessif. On peut se les procurer sous les deux formes commercialisées actuellement : en résine concentrée qu’il faut dissoudre avant l’emploi ; en préparation directement applicable. Pour les quantités, les chiffres avancés par les fabricants sont de l’ordre d’un litre de produit préparé pour cinq à six mètres carrés de surface à traiter. Cette proportion peut paraître considérable, mais il est indispensable de la respecter si l’on veut obtenir une protection efficace des matériaux, qui, doivent être imprégnés jusqu’à 5 ou 6 mm d’épaisseur. L’application se fait à la brosse, au pinceau ou encore au pistolet avec une pression moyenne. Une seule condition : les surfaces à enduire doivent être saines, efflorescences et moisissures brossées énergiquement et les lézardes éventuelles colmatées au préalable. Avant l’application, un jet d’air comprimé qui élimine les poussières est recommandé. Une remarque importante : les revêtements à base de silicone étant hydrofuges mains non imperméables au sens strict du terme, ils ne peuvent empêcher la pénétration de l’eau sous une forte pression. Ils conviennent à la limite pour protéger des murs exposés aux averses mais leur efficacité est illusoire pour imperméabiliser des fondations. Pour ces derniers cas, on aura recours à d’autres techniques, tels les caoutchoucs bitumeux.

Suite (1) - (2) - (3) - (4) - (5)

Google+ Alexandre Cavira +Alexandre Cavira

Devis en ligne

Pourquoi choisir EGR ?

Nous sommes à l'écoute de votre projet. Nous vous élaborons des devis quantitatifs et détaillés
Nous vous proposons des solutions adaptées techniquement et financièrement
Le suivi et la direction des travaux. La réception ainsi que la gestion des levées de réserves